Eric M

Merci pour ce coaching, il m’a fallu du temps mais si peu pour cette légèreté que je ressens aujourd’hui, d’avoir compris qu’une telle interdiction de dire « non » (et par conséquence dire oui en n’étant pas soi-même) pesait sur ma famille, que moi-même en bon portrait « craché » de ma mère, je faisais. Merci pour cette liberté de penser que j’ai appris à faire mienne.